• Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Rêve de grand sud : Quelques coups de fils et mails en avril 2013 à Arnaud Dhalenne, skipper de Paradise (www.club-croisiere.com), m’orientent vers une sélection de bateaux et de guides, et finalement je m’inscris sur le projet organisé en janvier 2014 par Pierre Schmidt, patron d’Odyssée Montagne (www.odyssee-montagne.fr ) :  Traversée sur un voilier depuis Ushuaia en Terre de Feu  vers la Péninsule Antarctique, pour y skier quelques sommets peu fréquentés.

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

      montagnards et leurs 2 guides de haute montagne convergent vers la Terre de Feu, depuis la Suisse, la France, le Québec et l’Uruguay. A chaque escale d’aéroport la troupe grossit, et finalement nous sommes tous au complet, avec tous nos bagages, à notre arrivée à Ushuaia.

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Là nous attendent ce 31 décembre 2013, le voilier Podorange, son skipper Brice, sa compagne Corinne, leur équipier John, et Marc, arrivé plus tôt. Podorange est un solide cotre de 20 m en acier, parfait pour la navigation dans le grand sud (www.voile-australe.com).

     

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    L'équipe, dans le sens des aiguilles d’une montre et en commençant en haut à gauche :

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014


    • En médaillon tout en haut, Marc, canadien réfugié en Suisse, bi-culturel montagne et voile.

    • Christophe, élevé au reblochon mais actuellement passé au queso y cebolla. Accident avec 37 points de suture à la main gauche la veille du départ, aucun à l’arrivée, un engagement Total.

    • Corinne, marin expérimenté, infirmière globe-trotter, et spécialiste internationale du plancton.

    • Robert, célèbre avocat genevois, n’a jamais laissé tomber ses clients grâce à son iridium. « C’est énorme ».

    • François, guide de haute montagne (www.expes.com), une patience à toute épreuve, récidiviste notoire (en Antarctique) et un passé chargé (d’expérience).

    • Danielle, québecoise, médecin, a contribué avec succès à la disparition des 37 points de suture de Christophe.

    • Pierre, guide de haute montagne, organisateur et fédérateur énergique de cette aventure.

    • Bernard, chamoniard et maître du GPS, tous derrière et lui devant.

    • John, équipier de Brice et Corinne, marin émérite et cuisinier hors pair. Ne ronfle pas.

    • Olivier, voile, montagne et sashimi.

    • François notre doyen mais pas le moins rapide, pédiatre, qui a mis au point le régime « de Madison » : Muesli au jus d’agrume, pas de viande, légumes et pâtes, un verre de vin par jour : Une vraie potion magique.

    • Brice, notre skipper, spécialiste de la vie d’Amundsen et de celle du notothenia, dompteur de fichiers météo, trader reconverti dans la traque des écueils non cartographiés.

     Le créneau pour traverser le Drake ne se présente pas avant le 3 janvier au matin. Après un réveillon raisonnable, douche et visite de la ville morte en ce premier janvier.

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

    Courte traversée le 1er janvier d’Ushuaia (Argentine) vers Puerto Williams (Chili) sur l’ile de Navarino, point de départ logique vers le Grand Sud. Initiation aux arcanes des formalités administratives pour lesquelles ces 2 pays rivalisent d’ingéniosité.

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Le 2 janvier, ballades, veillée d’arme à bord ou au bar du Micalvi auquel nous sommes amarrés, ambiance calme et concentrée…

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

    Pour relier la Péninsule Antarctique, il faut traverser le « Drake », le passage de 600 nm qui sépare Amérique du Sud et Antarctique. Sa tour de guet s’appelle Cap Horn, ses seigneurs s’appellent albatros et pétrels géants.

    Le Drake subit un train de dépressions ininterrompu en provenance de l’océan Pacifique et à destination de l’Océan Atlantique. Elles sont prises en étau entre les hautes pressions du Pacifique sub-tropical et celles de la Péninsule Antarctique, et souvent creusent « grave » au niveau de la Terre de Feu. Le train de houle qui les précède lève une mer forte sur le plateau du Cap Horn. Le choix de la fenêtre météo, à l’aller comme au retour, est donc primordial pour passer « entre deux ».

     Départ le 3 janvier comme prévu. A l’est de l’ile de Navarino, on tourne à droite, on passe entre les iles de Picton et Lennox et on plonge au sud, entourés de dauphins et d'albatros.

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Peu de vent le 1er jour, il rentre le 2e avec 40 n l’après midi, puis rebaisse progressivement ensuite à l’approche de la péninsule antarctique. Il n’y a plus de nuit.

    Les albatros se font rares (il leur faut du vent pour voler), atterrissage entre les iles Snow et Low des Shetland du Sud. Il nous faut une protection contre le vent de NE annoncé et nous mouillons le 6 janvier dans la baie Escondido, au milieu de phoques léopards repus de manchots qui lèvent à peine la tête à notre passage.

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

    Dans les 15 jours qui viennent, nous descendons progressivement vers le sud jusqu’à l’ile de Lahille, et faisons au passage une dizaine de belles sorties à ski. Parmi les plus notables, le Mont Harry (parcours esthétique alternant belles pentes et ponts de neige sur grosses crevasses), le Mont Hauron (similaire, en plus direct et un peu plus expo), le De Maria (toboggan à 35° plongeant directement dans la mer), le Mont Scott (belles pentes larges avec neige fraiche et soleil après la chute de neige de la veille, vue exceptionnelle du sommet sur les Mont des Français, Mont Shakleton, Mont Matin et le Canal de Lemaire).

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Le 7 janvier, première sortie à ski vers le Lynx Peak, neige transfo agréable mais brouillard épais qui empêche le sommet.

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Dès le 3e jour on sort les pulkas, objectif le Mont Parry sur l’ile de Brabant. Le débarquement ne se fait pas à l’endroit prévu, mais quelques miles plus au sud. En fait, le ski de rando en Antarctique est moins accessible qu’il n’y parait sur Google Earth. 99% de glaciers, certes, mais tous très ouverts –tous les jours on sort la corde-, et peu de points de débarquement du fait des séracs et falaises de glace en bord de mer. Par contre, peu de vent sur la péninsule Antarctique, chutes de neige faibles en cette saison (glaciers assez secs), avec un jour continuel qui a favorisé en ce milieu d’été une bonne transformation de la neige et la disparition des plaques.

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

    Pour plusieurs d’entre nous la pulka est une découverte. Pas difficile sur la neige transfo et sur du plat.

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Camp établi le soir vers 700m, visibilité médiocre. Mais pas de vent, soirée paisible sous tente.

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Le lendemain matin, brouillard.

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Hésitation, départ et finalement renoncement vers 1500m, tout le massif est bien pris. Redescente avec des techniques variées pour gérer les pulkas : La mule (on met tout sur le dos), véloski (assis sur la pulka un ski de chaque côté), ou en tandem avec un qui tire devant et un qui freine derrière. Tout fonctionne, affaire de gout …

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Au retour, nous attendons Podorange au milieu des manchots papou et à jugulaire.

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    François en profite pour se laver. Moment d’émotion quand juste après sa sortie de l’eau un phoque léopard surgit… Les manchots hésitent à aller à l’eau.

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Nous passons la nuit à Enterprise Island, à couple de l’épave d’un vieux baleinier colonisée par les sternes.

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Ascension le 10 janvier du Mont Harry au dessus de la baie voisine de Bancroft. Cheminement compliqué entre les crevasses. Ambiance Samivel. L’une des plus belles courses du séjour. Au retour Marc se baigne. Pas de phoque léopard cette fois-ci !

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

      

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

    Traversée vers Skorntorp Cove dans Paradise Bay , où plusieurs autres voiliers sont déjà là.

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Ascension le lendemain du Mt Hauron  et départ vers Port Lockroy.

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Port Lockroy : La seule base en Antarctique avec une vocation touristique . En saison, tous les jours, 2 à 3 cruise ships y passent, débarquent leurs passagers à tour de rôle et repartent. Nous avons ce matin là la base pour nous tous seuls, et sommes guidés par Sarah. Le personnel de la base (4 personnes de novembre à mars) est 100% féminin et change tous les ans. 4 places pour 200 demandes !

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     Port Lockroy fut d’abord un port baleinier jusqu’en 1931, et ensuite une base militaire anglaise jusqu’en 1962. Puis enfin depuis 1996 une base à vocation touristique et scientifique, rénovée avec une bonne couche de peinture bleue sur les murs. Sarah et ses collègues ont mis à jour sous cette couche de peinture des oeuvres rupestres, qui nous renseignent sur les gouts des militaires anglais à la fin des années 1950. Le travail de restauration se poursuit avec soin…

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les manchots papous et les chionis nichent autour de la base, entre baraquements et squelette de baleine.

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Les repas sont un moment important sur le bateau. John, Corinne et Brice rivalisent de créativité sur les menus, grâce à une cambuse et une cave bien approvisionnées (bœuf argentin, poisson chilien, mouton des malouines, vins argentins). Contribution par exception des chamoniards au menu. Les montagnards font la vaisselle.

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     Le lendemain sommet du Jabet Peak avec vue sur Port Lockroy.

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Descente vers le sud et baleines. On en voit quasiment tous les jours et souvent plusieurs fois par jour. Celles que nous avons vues étaient surtout des rorquals et des baleines à bosse.

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Traversée du Canal de Lemaire, parmi les paysages les plus spectaculaires de cette croisière. Parois rocheuses, glaciers et glaces dérivantes denses. Un mois plus tôt, le canal était encore bloqué par les glaces, et Podorange avait dû faire un détour de plusieurs heures par l’ouest. Au passage nous repérons les déposes pour les monts Matin, Scott et Shackleton…. Les sommets sont dans les nuages.

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Arrivée à la base Ukrainienne de Vernadsky sur les iles Argentine, à l’accueil légendaire. Mouillage bien fréquenté par tous les voiliers, non seulement du fait de l’accueil et de la protection offerte par les mouillages, mais aussi car plusieurs sommets intéressants se trouvent dans le voisinage de l’autre côté du Penola Strait. Criques et canaux étroits entre les iles  obligent à porter des amarres à terre pour empêcher un évitage anarchique.

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Notre routeur météo basé à Chamonix et le météorologue ukrainien de la base s’accordent pour annoncer 3 jours de beau temps, et nous envisageons pour le lendemain un enchainement Scott et Schakleton sur 2 jours avec pulkas et bivouac.

    Le lendemain, il neige. Des growlers sont rentrés pendant la nuit et certains poussent sur nos amarres. Il faut se libérer, John fait un peu d’alpinisme et les zodiacs deviennent des pousseurs.

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    En fin d’après midi la neige s’arrête, visite de la vieille base musée et rencontre avec phoques de wedell, phoques crabiers, skuas et cormorans.

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014 

    Soirée à la base le soir, ils ont un billard et font leur propre jus de pomme.

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

    Grand beau le lendemain. Nous renonçons définitivement à nos projets de bivouac et de sommets éloignés, le temps est trop instable sur ce séjour. Le groupe précédent en décembre avait eu 2 semaines de beau temps. Ascension du Mont Scott le matin avec de la poudre.

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

    Vue imprenable en haut sur les grands sommets alentour, le Canal Lemaire, le De Maria que nous planifions pour le lendemain.

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Mouillage sous l’ile Hovgaard et sommet l’après-midi.

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

    Le réchauffement climatique se fait sentir, un ski tente sans succès de s’échapper vers les cocotiers, il est rattrapé par la patrouille.

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Le lendemain, le soleil a disparu. Ascension du Mont Hill et du De Maria Peak. Malgré les nuages et la petite neige qui tombe par intermittence, superbe ambiance et descente au De Maria.

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Le 18 janvier, projet de skier Lahille Island 15 nm au sud. Nous emmenons 3 ukrainiens, Sacha, Nikolaï et Tolik - 1 skieur et 2 biologistes- qui n'ont pas eu l'occasion d'aller sur cette ile depuis plusieurs années.

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Hélas la glace est trop dense et le débarquement impossible. On repart vers le Nord. Au passage on relâche les 3 ukrainiens à Vernadsky.

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Mouillage difficile 10 nm plus loin entre les iles Pléneau et Booth, de l'autre coté de Port Charcot où JB Charcot hiverna sur le Français en 1904. Visite de Port Charcot, cairn, réserve de vivres sans doute obsolètes, phoques et manchots papou.

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Remontée vers le nord, avec comme objectif-réussi- de skier le Mt Tenant depuis le mouillage entre les iles Rongé et Cuverville. Ce sera notre dernier sommet le 20 janvier.

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Il y a une bonne fenêtre météo, et le 20 au soir nous démarrons la traversée retour du Drake. Vent d’est, qui sur les 3 jours qui suivent, doit virer progressivement au sud puis à l’ouest pour l’arrivée sur le Cap Horn le 23 au soir. Parfait !

     Navigation agréable, entourés d’albatros et de damiers du cap. La mer se réchauffe, l'air aussi.

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    Arrivée sur le Cap Horn par force 6-7, ni trop ni trop peu.

     Voile et ski en Antarctique en janvier 2014Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

     

    Amarrage au ponton de Puerto Toro sur l’lle de Navarino le 24 au petit matin (il y a à nouveau des vraies nuits !). Maintenant le vent peut monter.

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

     

     

     

     

     

    Départ en fin d’après midi pour profiter d’une accalmie très courte et relative, et nous mouillons devant Puerto Williams. Place à couple au Micalvi le lendemain matin. Les places sont chères, c’est la pleine saison pour les canaux de Patagonie, et plusieurs voiliers sont rentrés d’Antarctique en même temps que nous. Asado géant et fiesta le soir pour tout le monde. Première mi-temps avec le barbecue dehors, 2e mi-temps au bar du Micalvi selon la tradition.

     

    Voile et ski en Antarctique en janvier 2014

     

    On enchaine sans pause à 6h00 du matin vers Ushuaia, arrivée en mi-journée. Clôture de ce voyage par un diner gastronomique chez Manu le soir sur les hauteurs de la ville.

    Un grand merci aux organisateurs montagnards et marins de cette belle ballade, ainsi qu'aux contributeurs photos à ce blog, en particulier Danielle, Pierre, Marc, Bernard et Robert.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :